Filtres
Artistes / Expositions / Collectionneurs

Berlin à travers les galeries d’art 2/2

En allant vers Kreuzberg : un regroupement de galeries dans la Galerienhaus

Je me dirige maintenant vers Kreuzberg, ancien quartier ouvrier désormais assez prisé par les bobos branchés. Près du Musée juif se tient la Galerienhaus, qui accueille des galeries sur plusieurs étages. Derrière sa façade un peu austère (pour l’anecdote, le bâtiment a abrité auparavant les locaux de la Lufthansa puis des demandeurs d’asile dans les années 90), on est étonné de découvrir de belles mosaïques au sol et d’apercevoir, à travers une grande fenêtre, un cloître de verdure.

Au rez-de-chaussée, L’exposition Drawn de la galerie Nordenhake est consacrée au dessin. La nature y occupe une place de choix avec notamment des aquarelles de Lucas Reiner et la série au crayon d’Ann Böttcher. Cette artiste basée à Malmö étudie la façon dont l’identité nationale façonne la représentation de la nature et comment nous catégorisons notre environnement. Une « archéologie visuelle de faits, de mythes, de mémoires et de valeurs » à propos de laquelle j’aimerais trouver plus de matière, peut-être en vue d’un prochain article.

 

galeries d'art berlin, galerienhaus, nordenhake

Vue de l’exposition Drawn à la galerie Nordenhake / Sans titre, Diptyque de Ann Böttcher

 

Je découvre aussi une artiste contemporaine slovène, Marjetica Potrč, architecte de formation, qui a mis en dessin tout un projet de design participatif autour de l’histoire du Parc Ubuntu en Afrique du sud. L’artiste cherche à proposer des solutions nouvelles face à des politiques immobilières gouvernementales parfois désastreuses. Tout un système de communauté contrôlant elle-même l’espace réaménagé est également développé.

 

Aux autres étages, la photographie est reine. La galerie Taik Persons et la galerie Borch présentent ensemble pour la première fois en Allemagne les photographies expérimentales de Richard Winther. Si les modèles féminins constituent le sujet principal de ses expérimentations photographiques, on trouve également des photographies de sculptures. En 1966, sur la demande du musée Thorvaldsen à Copenhague, il viendra en effet prendre des clichés des œuvres dans le but d’en donner une interprétation nouvelle.

Quant à la galerie Berinson, elle revient sur les portraits d’artistes et d’intellectuels de Hugo Erfurth, caractérisés par l’intensité psychologique qu’ils dégagent.

 

Richard Winther, Hugo Erfurth, galeries Berlin

Vues de l’exposition Richard Winther / Portraits d’ Heinrich George, Hugo Erfurth

 

…et nos “amis chinois” qui nous attendent en fin de parcours !

Toujours à Kreuzberg, en empruntant la Besselstrasse, j’arrive dans un coin un peu en retrait avec un bâtiment qui ne laisse pas vraiment présager la présence d’une galerie d’art…et pourtant c’est bien ici que se trouve la très belle galerie Alexander Ochs, aussi implantée à Pékin et qui propose une sélection de quarante artistes chinois dans le cadre de son exposition My chinese friends. Évidemment, on trouve des photos et des sculptures de Ai Weiwei, la star chinoise du moment, mais j’ai surtout apprécié un diptyque de l’artiste Xu Shun qui s’inspire d’images de la presse populaire chinoise. Une grande œuvre qui semble presque être un monochrome tellement les nuances des coups de pinceau sont subtiles.

 

galerie Alexander Ochs, Berlin, My chinese friends

Vues de l’exposition My chinese Friends à la galerie Alexander Ochs / Single-plank Bridge de Xu Shun

 

Je finirai mon article sur cette peinture, consciente de ne vous avoir livré qu’une infime partie de ce qui pouvait faire l’actualité artistique de Berlin cet été, mais en espérant toutefois vous avoir donné envie de vous précipiter sur le site de la Lufthansa pour explorer à votre tour tous les dédales et les richesses de cette ville !

 

Berlin ist nicht tot – Es lebe Berlin !

 

Victoire de Charette

Photos : © Victoire de Charette